Archive for the '02-Ressources' Category

16
Déc
09

02-Ressources

-Site des Hospices Civils de Lyon à la rubrique Histoire et patrimoine : http://www.chu-lyon.fr

-Projet de reconversion, et recherche d’un opérateur pour l’aménagement et l’utilisation du site de l’Hôtel Dieu publié par les HCL : http://www.serl.fr

-Dominique Largeron, Lyon : le futur Hôtel Dieu sera pluriel : http://www.lyon-entreprises.com

-Mag2Lyon, 5 architectes pour l’Hôtel-Dieu : http://www.mag2lyon.com/article/10547/5-architectes-pour-l%5CHotel-Dieu

-Le supplément N° 20 000, du 10/04/2009, du journal L’Equipe donne la parole à Jean-Claude Killy et Jean Nouvel. Objet de la discussion : le stade de demain.

Morceaux choisis…

JN cite l’exemplarité du Millennium Stadium de Cardiff au Pays de Galle, construit en 1999 en centre ville. Nos stades créent des conditions inhospitalières puisqu’ils attirent tout le monde en même temps, et les expulsent en même temps. C’est une violence. Cela devient un lieu de frictions. Un lieu de communion et non d’affrontement ça s’organise… La première qualité d’un stade aujourd’hui c’est d’être urbain… C’est la condition pour qu’il devienne familier et familial.

JCK : Vous voulez dire dans la ville ? C’est l’inverse de ce qu’on nos affirme depuis quinze ans !

JN : Bien sur que c’est l’inverse ! Pour être un lieu de rencontre, un stade doit faire partie de la vie, il doit être un quartier de la ville : le Camp Nou à Barcelone, Le Madison Square Garden à New York. La notion de lieu amical autour du sport n’existe pas assez. Le stade doit être un prolongement évident du sol de la ville. De par son échelle, un stade se prête à regarder la ville. De par sa dimension considérable, un stade permet la création d’espaces autres que sportif, en somme un quartier où l’on rencontre l’autre.

JCK : Un stade est un équipement qui sert peu.

JN : Ce terrain urbanisé est une chose, mais cette partie morte de terrain dans la ville en est une autre. Et la transhumance obligatoire pour atteindre le stade et le quitter dans une certaine urgence est une grande perturbation.

Le stade de demain est un quartier de la ville. Conçu comme un fragment de la ville et non comme un ghetto du sport et du spectacle, il génère de la vitalité, attire et pacifie. Il s’épaissit et se densifie pour mieux répondre aux exigences des usagers : proximité, diversité, accessibilité, mixité. Il devient quartier. Naturellement durable et écologique, le stade est aimable et aimé. Plus attractif, pensé comme un véritable éco-quartier.

Le stade de demain est bien desservi. Le stade et son quartier font partie de la ville. Le spectateur ne prend plus sa voiture, il utilise les transports en commun. L’objectif est de se dire : j’y vais facilement, j’en repars facilement.

Le stade de demain est un lieu de vie permanent. Hier il attirait ses spectateurs puis les expulsait dans une certaine urgence.

Le stade de demain est un espace public bien desservi multifonctionnel, écologique et durable, lieu de vie permanent, populaire, mythique. C’est une fenêtre sur le monde.




août 2017
L M M J V S D
« Juin    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031